Retour

Allégations de fraude : l’AMF sévit à l’endroit du conseiller financier Steeve Duchesne

L'Autorité des marchés financiers (AMF) a suspendu vendredi le certificat d'exercice du conseiller financier Steeve Duchesne, sur qui pèsent des allégations de fraude. Les victimes sont d'ex-travailleurs de l'usine de Graphic Packaging dans l'arrondissement de Jonquière.

L'AMF suspend également le cabinet de M. Duchesne, Forces collectives Saguenay.

L'enquête de l'AMF démontre que Steeve Duchesne aurait proposé à au moins cinq investisseurs de transférer des sommes de leurs régimes de retraite collectifs pour acquérir des actions d'une compagnie d'assurance. Il leur aurait promis des remboursements rapides assortis de rendements élevés. M. Duchesne se serait approprié les sommes d'argent remises par les investisseurs. Il ne peut donc plus agir à titre de courtier ou de conseiller en valeurs à partir de maintenant.

L'organisme a également bloqué les comptes bancaires et les autres actifs de Steeve Duchesne et de Forces collectives Saguenay.

Dans un communiqué, l'AMF invite les victimes potentielles de cette affaire à se manifester pour aider l'enquête.

La Sécurité publique de Saguenay continue son enquête à la suite de ces événements. Le porte-parole Bruno Cormier mentionne que six personnes ont officiellement porté plainte contre Steeve Duchesne.

Le président de la compagnie réagit

Joint au téléphone, le président de Forces collectives, Stéphane Langlois, a expliqué s'être totalement dissocié de Steeve Duchesne en août 2015. Depuis ce temps, M. Duchesne n'avait plus le droit d'agir au nom de la compagnie. Il affirme que ce dernier faisait face à de graves problèmes financiers. Il prétend n'avoir pris connaissance des allégations de fraude qu'il y a deux semaines et déplore que le nom de son entreprise y soit associé.

Plus d'articles