Le tourisme industriel est en progression au Saguenay-Lac-Saint-Jean, principalement à Alma où l'Odyssée de bâtisseurs et l'aluminerie de Rio Tinto Alcan (RTA) attirent des centaines de visiteurs.

Par exemple, RTA ouvre les portes de ses alumineries pendant l'été depuis 11 ans. Près de 140 personnes se familiarisent avec le procédé de fabrication de l'aluminium chaque semaine.

« Les gens sont très intéressés, ils sont curieux dans le sens que c'est l'un des seuls endroits où on peut visiter un tel plan d'aluminium et d'y pénétrer », explique le guide René Marchand.

L'aluminerie d'Alma attire d'abord le public régional, mais de plus en plus les touristes de l'extérieur se laissent tenter par l'expérience. La coordonnatrice de Tourisme Alma-Lac-Saint-Jean, Julie Deschênes, explique que les visiteurs de l'extérieur constituent 40 % de la clientèle.

« Ils vont allonger leur séjour au moins d'un jour ou deux jusqu'à ce qu'il y ait des places disponibles, précise-t-elle. Les gens sont vraiment intéressés et ça provoque un allongement de séjour fréquemment. »

L'Odyssée des bâtisseurs d'Alma, qui présente l'histoire de l'hydroélectricité, constate aussi un engouement pour le patrimoine industriel.

« Souvent, les gens pensent que le patrimoine industriel ç'a quelque chose d'inintéressant ou de sale, indique la directrice du site touristique, Anne-Julie Néron. Mais quand on s'y intéresse, on se rend compte que ça fait tellement partie de nos vies. »

Autrefois marginal, le tourisme industriel est maintenant considéré comme un produit complémentaire pour l'industrie touristique.

Plus d'articles

Commentaires