Retour

Aluminium et vols régionaux au cœur de la session parlementaire

Le dossier de la surtaxe de l'aluminium ainsi que celui du prix des billets d'avion sont les deux dossiers régionaux qui ont été au cœur de la dernière session parlementaire, selon le député péquiste de Jonquière, Sylvain Gaudreault.

Un texte de Roxanne Simard

Les travaux parlementaires sont terminés à Québec et les partis vont maintenant se concentrer sur les prochaines élections.

Dossiers chauds

Sylvain Gaudreault précise que la question de la surtaxe sur l’aluminium a été un moment important de cette session parlementaire.

Un autre enjeu majeur a été le prix des billets pour les vols régionaux. Pour le député péquiste, le monopole d’Air Canada au Québec pour les vols régionaux est inacceptable.

« Le gouvernement n’a pas pris des mesures suffisantes pour baisser le prix des billets d’avion. Nous, on a fait une proposition d’un prix plancher pour empêcher Air Canada de briser la concurrence, malheureusement le gouvernement n’est pas allé dans ce sens-là, alors il va falloir que l'on continue le combat », a-t-il précisé.

Une victoire majeure

Un dossier sort toutefois du lot pour le député de Jonquière : sa bataille pour obtenir un remboursement pour les travailleurs de l’ancienne cartonnerie de Jonquière, victimes de fraude par le conseiller financier Steeve Duchesne.

Sylvain Gaudreault a réussi à obtenir un amendement au projet de loi 141 pour permettre une rétroaction dans l'indemnité de ces victimes.

« C’est vraiment une bataille qu’on a partie d’ici, de Jonquière. Je l’ai fait cheminer à travers le projet de loi et les travaux parlementaires. Ce n’est pas un gain énorme, mais c’est un gain important parce que des lois avec un effet rétroactif c’est rare et au moins ça compense une partie des victimes qui avaient tout perdu dans certains cas. »

Questions éthiques

Pour le député péquiste, la session parlementaire s’est terminée sur une note plutôt amère, puisque de nombreuses questions éthiques ont rebondi à l'Assemblée nationale dans les derniers jours.

Sylvain Gaudreault mentionne entre autres le parcours du président de la CAQ, Stéphane LeBouyonnec, et le député libéral Pierre Paradis, blâmé pour « utilisation inadéquate des fonds publics ».

Plus d'articles