Le propriétaire de Remac, André Poulin, a déposé une requête en appel pour contester officiellement la faillite de son entreprise.

Il s'oppose ainsi à la décision du principal créancier garantie, Intact Assurance, qui a refusé son offre de règlement lors de l'assemblée des créanciers, la semaine dernière.

La compagnie d'assurance a également présenté une nouvelle réclamation de 700 000 $.

Intact Assurance poursuit Remac pour 3 millions et demi de dollars à la suite difficultés de l'entreprise lors de la construction du pont Corbeille, à Saint-Eustache.

Remac était spécialisé dans le réusinage de pièces industrielles. L'entreprise qui existait depuis 29 ans embauchait plus de 80 personnes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine