Le propriétaire de Remac, André Poulin, a déposé une requête en appel pour contester officiellement la faillite de son entreprise.

Il s'oppose ainsi à la décision du principal créancier garantie, Intact Assurance, qui a refusé son offre de règlement lors de l'assemblée des créanciers, la semaine dernière.

La compagnie d'assurance a également présenté une nouvelle réclamation de 700 000 $.

Intact Assurance poursuit Remac pour 3 millions et demi de dollars à la suite difficultés de l'entreprise lors de la construction du pont Corbeille, à Saint-Eustache.

Remac était spécialisé dans le réusinage de pièces industrielles. L'entreprise qui existait depuis 29 ans embauchait plus de 80 personnes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine