Retour

Arrêt des procédures demandé au procès de Dominique Gauthier

L'avocat de l'incendiaire Dominique Gauthier a déposé une requête en arrêt des procédures du nouveau procès ordonné par la Cour d'appel du Québec dans le dossier de l'incendie de l'école Le Roseau, en 2009.

Dominique Gauthier a déjà été reconnu coupable de 13 incendies criminels, dont celui de l'école Le Roseau, dans le secteur nord de l'arrondissement de Chicoutimi. La reprise du procès a été ordonnée après qu'il eut reçu un diagnostic de schizophrénie pendant son incarcération.

Le nouveau procès vise à déterminer s'il est responsable des gestes criminels qu'il a commis. Me Louis Belliard estime toutefois que les procédures seront beaucoup trop longues et qu'il n'aura pas les ressources financières pour obtenir l'avis d'un psychiatre.

L'avocat juge que son client n'aura pas droit à un procès juste et équitable et il préfère mettre un terme aux procédures parce que Dominique Gauthier sera bientôt admissible à une libération.

« Je ne vois pas l'intérêt de continuer le procès qui va nous demander probablement, à l'heure où on se parle, un six mois à un an de plus pour tout bonnement savoir est-ce que, oui ou non, quand il a mis le feu, il était malade. Ça ne changera rien dans le résultat parce que la réponse, ça va être OK, ou non, ou oui, mais l'hôpital », indique Me Belliard.

Le 7 avril 2011, Dominique Gauthier a été condamné à 10 ans de pénitencier. Il devait toutefois passer sept ans en prison, en raison du temps qu'il avait déjà passé en détention préventive.

Il avait lui-même reconnu sa culpabilité pour avoir allumé 13 incendies sur le territoire de Saguenay.

Plus d'articles

Commentaires