Retour

Arrêté avec des stupéfiants à Saguenay : Maxime Ménard est accusé

Un homme de 30 ans de Saguenay, Maxime Ménard, a comparu au palais de justice de Chicoutimi, lundi matin, pour sept accusations, dont deux de possession et de trafic de stupéfiants.

Selon la Sécurité publique de Saguenay, plusieurs éléments permettent de faire des liens entre Maxime Ménard et Éric Migneault ainsi qu'Allen Tremblay, les deux individus qui ont été retrouvés morts dans un appartement de la rue Morin, dans l'arrondissement de Chicoutimi, la semaine dernière.

Le porte-parole de la Sécurité publique de Saguenay, Bruno Cormier, précise que les trois hommes se connaissaient très bien. « On sait qu'au niveau de ses mains, on retrouve les deux noms des deux personnes qui sont décédées, donc il s'est fait tatouer les prénoms de ces deux personnes-là », ajoute-t-il.

Maxime Ménard a été arrêté vers 7 h, samedi, sur la rue Colbert, dans le secteur nord de l'arrondissement de Chicoutimi. Sa voiture était stationnée sur l'accotement et il était fortement intoxiqué. Maxime Ménard a même dû être transporté à l'hôpital après avoir perdu connaissance.

Les policiers ont saisi de la drogue dans le véhicule, dont du cannabis, de la cocaïne et du PCP. Il avait aussi de l'argent

Maxime Ménard était déjà en probation pour des histoires liées à la consommation de stupéfiants. En plus des accusations de possession et de trafic de drogue, il est accusé de conduite avec les facultés affaiblies, de possession de sommes d'argent qui proviennent de la criminalité et de non-respect de conditions de probation.

Il subira son enquête sur la remise en liberté mercredi.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?