Retour

Assurance antidiffamation : Jacques Fortin est contre

Le projet de l'Union des municipalités du Québec (UMQ) d'offrir aux villes membres une assurance contre la diffamation et le harcèlement soulève peu d'intérêt de la part de Jacques Fortin, conseiller municipal à Saguenay.

Il avait lui-même intenté des poursuites contre quatre citoyens de Saguenay, en 2011, parce qu'il s'estimait victime de harcèlement, tout ça lié à l'achat à la Ville par sa conjointe d'un terrain riverain du Saguenay, alors qu'il était conseiller municipal.

S'il a perdu son procès et a dû payer de sa poche les frais juridiques, Jacques Fortin croit tout de même qu'un tel régime d'assurance antiharcèlement ne serait pas avantageux pour les élus.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Les 10 poisons les plus puissants





Rabais de la semaine