Retour

Attentat terroriste à Québec : le fondateur de la mosquée de Saguenay bouleversé

Le fondateur de la mosquée de Saguenay, Mustapha Elayoubi, est choqué et attristé par la fusillade qui a eu lieu dimanche soir à la Grande mosquée de Québec.

Un texte de Mélisa Savoie-Soulières

La question que je me pose : où on s’en va au Québec?

Mustapha Elayoubi, fondateur de la mosquée de Saguenay

« Si le Québec est rendu dans ce stade-là, si le Canada va entrer dans un tunnel de ces actions, des attentats de cette nature-là… Est-ce qu’il va rester un bout du monde à l’abri de la violence et de la haine? », se questionne l’homme de confession musulmane.

Il assure qu’il y aura plus de surveillance à la mosquée de Saguenay qui est située dans l’arrondissement de Chicoutimi.

Malgré les évènements, il estime que les Québécois sont ouverts.

« Au contraire, les gens sont plus ouverts, sont plus et mieux informés. Les gens commencent à distinguer beaucoup de choses, la désinformation et les choses qui circulent », affirme celui qui est aussi président l’Association islamique du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Une veillée silencieuse se tiendra ce soir à 17 h devant la mosquée.

Réactions politiques

Plusieurs élus du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont réagi à l’attentat terroriste à la mosquée de Québec.

Les drapeaux de Roberval et de Saguenay ont d'ailleurs été mis en berne. Le maire Jean Tremblay dénonce l'attaque terroriste.

« Une chose est sûre. C’est des fous! », a-t-il affirmé à propos des suspects. Il demande aux citoyens de prier pour la paix.

Le député de Jonquière, Sylvain Gaudreault, déplore lui aussi la situation.

« Il faut dénoncer avec force, avec vigueur et en même temps, renoncer à la peur ou aux changements d’habitude qui pourraient suivre après un tel drame », a commenté le député du Parti québécois.

D'autres élus ont réagi sur Twitter.

Plus d'articles

Commentaires