Une dizaine de randonneurs ont gravi le pic de la tête de chien au parc national des monts Valin, samedi, pour sensibiliser la population, et particulièrement les jeunes, à l'importance du don d'organes et de tissus.

Les marcheurs ont transporté avec eux un drapeau bien spécial, celui du « Défi chaîne de vie ». Ce projet permet depuis quelques années aux élèves de quatrième secondaire d'en connaître davantage sur les greffes.

Des programmes pédagogiques sont mis de l'avant pour que les jeunes abordent le sujet avec leur famille afin de faire un choix éclairé.

« Ce sont des jeunes qui entament des discussions au niveau des familles pour les sensibiliser au don d'organes, donc c'est un projet qui fait des petits puis je trouve que ça fait du sens, que c'est extrêmement pertinent », soutient la coordonnatrice régionale de la randonnée, Lorie Ouellet.

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean fait partie des neuf régions qui participent au « Défi chaîne de vie ». La cause du don d'organe est une source de motivation pour les participants.

« Ma carte est déjà signée depuis un petit bout puis j'en ai souvent entendu parler. J'ai quelqu'un dans ma famille qui est touché, fait que c'est pour ça que je le fais », indique Émilie Turcotte.

Les organisateurs de la randonnée sont très satisfaits de la première édition et promettent de répéter l'expérience l'an prochain.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine