Cette année encore, le père Noël bénéficiera de la présence des pilotes de chasse du Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord (NORAD), lorsqu'il survolera l'espace aérien canadien la veille de Noël.

Pour une soixante-et-unième année, NORAD permettra aux jeunes et moins jeunes de suivre l’avancement de la distribution de cadeaux.

C’est en effet en 1955, à la base de Colorado Springs, aux États-Unis, que le commandant de la base a décidé d’organiser ce suivi du père Noël, après avoir reçu de nombreux appels d’enfants qui s’inquiétaient pour leurs étrennes.

Le service a évolué depuis, un site Internet permettant aujourd’hui de suivre le traîneau et ses rennes en « temps réel », au noradsanta.org.

Les pilotes se préparent

À la base de Bagotville, les pilotes de CF-18 désignés pour cette mission délicate se préparent pour cette journée occupée.

On va décoller de bonne heure, le père Noël a quand même une bonne tournée à faire. On va aller l’intercepter avec un avion ravitailleur, puis on va l’escorter.

Capitaine Sébastien Tremblay-Verreault

« Le père Noël fait d’est en ouest, il suit le soleil, ou la lune dans son cas, poursuit M. Tremblay. On va l’escorter jusqu’à ce que les pilotes de Cold Lake, en Alberta, puissent prendre le relais. »

Le capitaine Tremblay-Verreault affirme qu’il y a une certaine compétition entre les pilotes pour cette mission. Coïncidence? La plupart des commandants qui se sont succédés à la base de Bagotville ont participé à cette mission annuelle.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine