La croissance de la production de bleuet à l'échelle mondiale devrait avoir une incidence sur le prix du petit fruit bleu au cours des prochaines années.

C'est ce que prévoit le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ) dans un document qu'il a déposé, jeudi à Saint-Félicien, lors des audiences de la Régie des marchés agricoles du Québec sur le programme mixte du bleuet.

Selon le MAPAQ, une vingtaine de pays cultivent le bleuet et plusieurs font de l'exportation. Cette énorme production devrait faire baisser les prix, notamment sur le bleuet sauvage cultivé au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

L'étude du ministère mentionne, entre autres, que le Nouveau-Brunswick a des rendements supérieurs au Québec. Pour le MAPAQ, les producteurs québécois devront accroître la productivité de leurs bleuetières.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine