Retour

Berges du lac Saint-Jean : les études d’impact de Rio Tinto rendues publiques

Québec vient de rendre publiques les études d'impacts de Rio Tinto concernant son plan de gestion du lac Saint-Jean pour les dix prochaines années.

Le ministre de l'Environnement, David Heurtel, annonce du même coup la tenue de séances publiques d'information qui auront lieu les 6 et 7 septembre à Saint-Félicien et à Alma.

Rio Tinto souhaite renouveler jusqu'en 2027 le décret lui permettant de gérer le niveau du réservoir du lac Saint-Jean afin d'y produire son énergie hydro-électrique. Le décret actuel est en vigueur jusqu'à la fin de l'année.

Dans les documents déposés au Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE), la multinationale indique qu'elle veut maintenir le statu quo en ce qui concerne le niveau du lac Saint-Jean, en conservant la limite maximale à 16,5 pieds entre le 24 juin et le 1er septembre.

L'entreprise s'engage à maintenir un programme de stabilisation des berges avec des travaux prévus sur 28 kilomètres de rives.

Les citoyens, organismes et municipalités ont 45 jours pour demander la tenue d'audiences publiques du BAPE.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine