Retour

Bernard Noël plaide coupable et écope de travaux communautaires

L'ex-conseiller municipal de Saguenay Bernard Noël a plaidé coupable à des accusations d'avoir obtenu par la supercherie et le mensonge une somme de plus de 5000 $ à la suite d'un voyage effectué à Nice en 2013 aux frais des contribuables de Saguenay.

Les deux parties ont suggéré 100 heures de travaux communautaires et une interdiction de se présenter à un poste électif pendant un an. Le juge a accepté cette proposition.

Un autre chef d'accusation demeure en suspens pour le moment. Bernard Noël demeure accusé de fraude et d'abus de confiance.

Les accusations ont été déposées à la suite du projet d'enquête OFFRANDE menée par l'Unité permanente anticorruption (UPAC).

Accusé devant la Commission des affaires municipales du Québec, Bernard Noël avait écopé d'une suspension sans salaire de deux mois de ses fonctions d'élu.

Plus d'articles