Retour

Boîtes postales : les citoyens doutent d’un possible retour à la livraison à domicile

Alors que les boîtes postales communautaires font leur apparition un peu partout au Saguenay-Lac-Saint-Jean pour remplacer la livraison du courrier à domicile, des candidats aux élections fédérales promettent un retour en arrière.

Cette semaine, la représentante du Nouveau Parti démocratique dans Jonquière, Karine Trudel, s'est engagée à rétablir la livraison du courrier à la maison. Le candidat libéral, Marc Pettersen, en a aussi fait la promesse. « Tant qu'à rétablir la poste, on va la rétablir au complet, dit-il. Ce n'est pas vrai qu'on va rétablir un petit morceau, un petit morceau, puis un petit morceau. »

Pourtant, plusieurs personnes, dont le président régional de la Fédération de l'âge d'or du Québec (FADOQ), Louis-Marie Pedneault, croient qu'il est trop tard pour enlever les boîtes postales communautaires.

« Je pense que de retirer les boîtes après les investissements puis les réflexions qui ont été faites, pour moi, je pense que ce serait du gaspillage de fonds publics », ajoute le président de l'arrondissement de La Baie, François Tremblay, qui siège également au comité d'urbanisme de Saguenay. Il indique d'ailleurs que Postes Canada fait des efforts pour installer les boîtes postales à des endroits adéquats.

Les opinions parmi la population sont partagées. « Je les laisserais là, ça ne me dérange pas vraiment », dit une femme.

« Je ne pense pas que c'est une bonne idée de mettre des boîtes postales comme ça, mentionne une autre citoyenne. Veut, veut pas, ça prend des gens qui travaillent. »

La FADOQ suggère tout de même d'utiliser les économies réalisées grâce aux boîtes postales communautaires pour rétablir un service à domicile occasionnel pour ceux qui en ont vraiment besoin.

Plus d'articles

Commentaires