Retour

Braconnage : les agents de protection de la faune sont à l’affût

Les agents de protection de la faune demandent aux chasseurs de ne pas hésiter à utiliser le service téléphonique S.O.S. Braconnage s'ils sont témoins d'infractions.

La chasse au gros gibier a commencé samedi matin au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Les infractions risquent d'être plus nombreuses cette saison puisque la chasse est limitée aux mâles et aux faons.

« Il y a différents signalements, a mentionné l'agent de protection de la faune Frédéric Sheehy, en entrevue à Café, boulot, Dodo. Ça peut être des chicanes de chasseurs, des abattages par méprise, ça peut être des choses qui ont été faites non conformément. Les gens, ce sont nos yeux sur le terrain. »

Selon le biologiste Claude Dussault, du ministère des Ressources naturelles et de la Faune, quelque 2600 orignaux pourraient être abattus au cours de la présente saison, qui se terminera le 14 octobre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un sanglier est coincé sur un lac gelé





Rabais de la semaine