L'étudiant en génie mécanique au Cégep de Jonquière, originaire de Roberval, fait face à des accusations de voie de fait armé, de voie de fait grave et de possession d'une arme dans un dessein dangereux. Les deux hommes qui ne se connaissaient pas se seraient querellés à la sortie du bar Le Campus.

Le juge Paul Guimond a accepté de libérer le jeune homme, qui sans antécédent judiciaire. Lors de son enquête sur remise en liberté, on a appris que l'accusé souffre d'un déficit d'attention (TDAH) et du syndrome de Gilles de la Tourette. Son avocate a laissé entendre que la victime pourrait avoir une responsabilité plus grande dans cette affaire.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?