Retour

Bruit des embarcations nautiques : réglementation resserrée sur le lac Kénogami

Certains plaisanciers prennent un malin plaisir à faire vibrer le moteur de leur bateau, ce qui dérange des riverains du lac Kénogami. D'ailleurs, la conseillère municipale du secteur, Christine Boivin, affirme recevoir des plaintes chaque semaine.

Les propriétaires d'embarcation pourraient cependant avoir une mauvaise surprise puisque Saguenay vient de resserrer la réglementation en permettant des sanctions plus sévères.

Le nouveau code d'éthique des plaisanciers du lac Kénogami vise à assurer la quiétude des riverains et à protéger la principale source d'eau potable de la ville.

Il recommande entre autres aux propriétaires de bateaux de performance d'avoir un système pour assourdir le bruit. Les conducteurs de motomarines doivent également éviter de faire des virages serrés et des acrobaties de façon répétée.

Surveillance

La Sécurité publique de Saguenay effectuera des patrouilles durant l'été pour sensibiliser les gens.

« Le but, ce n'est pas de donner des contraventions dès le départ. C'est vraiment d'informer les plaisanciers qu'il faut respecter ce code d'éthique là », indique la conseillère Christine Boivin.

L'amende pour les contrevenants varie de 300 $ à 1000 $ pour une première infraction et peut atteindre 2000 $ en cas de récidive.

Christine Boivin croit qu'il faudra éventuellement que les débarcadères qui donnent accès au lac Kénogami soient contrôlés, ce qui permettra de faire respecter la réglementation et connaître le code d'éthique des plaisanciers.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine