Retour

Budget Leitao : réactions mitigées au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Les réactions régionales sont partagées à la suite du dépôt du budget du ministre des Finances. La plupart exprime qu'il y a des mesures intéressantes, mais qu'il s'agit tout de même d'un budget à saveur électorale.

Un texte de Louis-René Ménard

Le maire d'Alma, Marc Asselin, se dit assez satisfait des mesures budgétaires annoncées par le ministre des Finances pour soutenir le transport aérien en région.

Le gouvernement Couillard injecte 100 millions de dollars pour rénover les infrastructures aéroportuaires, comme il s’était engagé à le faire lors du Sommet sur le transport aérien régional.

Le budget prévoit aussi que les voyageurs réguliers du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de l'Abitibi-Témiscamingue pourront désormais se faire rembourser 30 % du coût des billets d'avion, dans le cadre du Programme de réduction des tarifs aériens, qui existe déjà pour la Côte-Nord.

Le maire d'Alma aurait cependant préféré une réduction plus directe pour le prix des billets, puisque le consommateur devra obtenir ce rabais dans sa déclaration de revenus.

Le cannabis et les municipalités

Le premier magistrat d'Alma se réjouit aussi que le gouvernement Couillard ait accepté d’inclure, dans son budget, une enveloppe pour soutenir les municipalités face aux dépenses engendrées par la légalisation du cannabis.

Les Villes du Québec se partageront une soixantaine de millions de dollars sur deux ans.

Pour le maire Asselin, les municipalités n'ont pas à taxer leurs contribuables pour appliquer une législation qui relève du fédéral et qui va entraîner des coûts pour le milieu municipal.

« Je pense que ça va sûrement nous soutenir entre autres dans les coûts de formation des policiers et aussi à la cour municipale, parce qu’il y a beaucoup de règles qu’on va devoir appliquer qui vont être contestées plus qu’on le pense », croit le maire d'Alma.

Réaction du syndicaliste Marc Maltais

Tout en estimant que le budget du ministre des Finances est un exercice à saveur électorale en prévision du prochain rendez-vous à l’automne, le directeur régional de la FTQ, Marc Maltais, se montre satisfait de certaines mesures annoncées mardi.

Il évoque notamment le soutien au transport aérien en région et pour les infrastructures, l'application de la TVQ aux services comme Netflix et Amazon, puis les investissements dans le domaine du numérique.

Le représentant syndical, qui est aussi candidat à l'investiture péquiste dans le comté de Lac-Saint-Jean, qualifie de très positive la somme de plus de 800 millions de dollars sur cinq ans pour la formation professionnelle et l'adaptation de la main-d’œuvre au marché du travail.

Réaction du député Sylvain Gaudreault

À quelques mois d’une campagne électorale, le député péquiste de Jonquière, Sylvain Gaudreault n’est pas tendre envers ce dernier budget du gouvernement Couillard. Il estime que cet exercice des libéraux est un exemple éloquent de cynisme.

Tout en reconnaissant que certaines mesures du budget peuvent être intéressantes pour les régions, comme pour le transport aérien, il souligne que « les bonbons » que ce budget comporte fait suite à trois années d'austérité qui ont touché toutes les sphères de la société québécoise.

Concernant le transport aérien, le député de Jonquière mentionne que le budget ne dit pas un mot sur le monopole exercé par Air Canada dans le transport régional.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards