Retour

Budget provincial : les attentes nombreuses au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Le ministre des Finances, Carlos Leitao, aura fort à faire pour combler les attentes des élus et des intervenants du Saguenay-Lac-Saint-Jean lors du dépôt de son budget, jeudi.

Les partis d'opposition ont déjà affiché leurs couleurs à moins de 24 heures du dévoilement de ce troisième budget du gouvernement Couillard. En conférence de presse avec son chef, le député du Parti québécois dans Lac-Saint-Jean, Alexandre Cloutier, a rappelé les coupes qui ont touché les établissements scolaires depuis l'arrivée au pouvoir du gouvernement en 2014. Il estime que le temps est venu de réinvestir en éducation.

« Le gouvernement libéral vient de couper les deux jambes au réseau de l'éducation, et il demande aux Québécois de les excuser en leur offrant une paire de chaussures. Vous aurez compris que ça n'a aucun bon sens », a mentionné M. Cloutier.

Dans la région, le milieu des affaires et celui de la santé attendent aussi avec impatience de voir ce que contiendra ce budget.

La Chambre de commerce du Saguenay espère plus d'effort de la part du gouvernement pour stimuler l'économie.

La présidente du Syndicat des professionnels en santé de l'hôpital de Chicoutimi, Martine Côté, souhaite des réinvestissements dans son secteur. Elle demande à ce que les nouveaux investissements n'aillent pas dans les poches des médecins, mais plutôt dans les services à la population.

Infrastructures

Le maire de Roberval et président du caucus des municipalités de centralité de l'Union des municipalités du Québec (UMQ), Guy Larouche, a également de grandes attentes.

Il espère que les municipalités pourront enfin profiter du financement pour les infrastructures qui se fait toujours attendre.

Le maire de Roberval souhaite lancer plusieurs projets dans sa ville, dont la rénovation du Centre sportif Benoît-Lévesque et celle du palais de justice. M. Larouche aimerait que le budget soit axé sur le développement pour aider les villes en région.

M. Larouche assistera au discours du budget, jeudi, à l'Assemblée nationale.

Plus d'articles

Commentaires