Comme le poisson, les histoires de pêche abondent aux abords de la rivière à Mars, depuis le début de la saison de pêche.

« On a même vu sauter un saumon, raconte une pêcheuse, ça n'a pas mordu, mais quand même, c'était une belle expérience. »

Les touristes affluent des quatre coins du Québec, mais aussi d'ailleurs au Canada, des États-Unis et de l'Europe.

La grande quantité de poisson disponible fait miroiter encore de belles semaines pour l'industrie régionale de la pêche.

Mélissa Savoie-Soulières s'est rendue dans l'arrondissement de La Baie.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine