Retour

Camping Belley : Saint-Henri-de-Taillon abandonne le projet d’achat

La municipalité de Saint-Henri-de-Taillon ne déposera pas de nouvelle offre pour acheter le Camping Belley. Les élus ont décidé, lundi soir, que le dossier est clos et qu'ils n'iront pas plus loin dans ce projet.

Plus tôt lundi, les propriétaires du Camping Belley ont confirmé qu'ils refusaient l'offre d'achat de la municipalité.

Le conseil municipal avait offert un peu plus de 2,8 millions de dollars, le prix demandé pour les installations. Toutefois, les propriétaires voulaient en plus que la municipalité rembourse un emprunt d'un demi-million de dollars.

Le maire de Saint-Henri-de-Taillon, André Paradis, avoue sa déception devant la tournure des événements.

« Au début, c'était une vente d'actifs du Camping Belley pour 2,8 millions de dollars, précise-t-il. Et tout de suite, quand on a signé l'entente de priorité, c'est devenu une vente d'actions. C'est complètement différent. »

Le président du Camping Belley, Martin Belley, a indiqué à Radio-Canada que l'offre de Saint-Henri-de-Taillon ne remplissait pas leurs conditions et qu'elle présentait plusieurs contraintes.

Les propriétaires du Camping Belley ont précisé que la prochaine saison ne sera pas compromise et qu'ils ont reçu plusieurs offres d'achat qu'ils vont analyser.

Plus d'articles

Commentaires