Retour

Canmec déménage après avoir reçu des plaintes de citoyens

Depuis une vingtaine d'année, des familles de Saguenay se plaignaient du bruit et de la poussière que générait l'entreprise Canmec, située derrière chez elles. Voilà que la Ville de Saguenay paye Canmec pour déménager et dédommage les citoyens.

Saguenay a versé 500 000 $ à l’entreprise qui se spécialise dans la soudure et l’usinage pour qu'elle déménage.

Canmec a donc cessé ses activités à la mi-juillet et a mis en vente son édifice du boulevard Saint-Paul, dans l’arrondissement de Chicoutimi.

Les cinq familles qui se plaignaient sont soulagées et recevront en plus un total de 25 000 $ en guise de dédommagement.

Cette aide financière vise à payer notamment une partie de leurs frais d'avocats.

« Pour les enfants dans le quartier, on est revenu à la normale. La valeur de ma maison revient à ce qu'elle était dès le départ. Je n'ai pas de baisse de prix. Je suis très satisfait », a confié un des résidents de la rue Voltaire, Dany Lalancette.

Quartier Panoramique

Cette conclusion à l’amiable est susceptible de créer un précédent pour d’autres citoyens qui vivent une situation semblable.

Le comité de citoyens pour un Vaudreuil durable entend s'inspirer de la résolution du conseil municipal pour relancer sa campagne contre le projet d'agrandissement du site de résidus de boues rouges de Rio Tinto sur une partie des terrains du boisé Panoramique.

« On va aller de l'avant avec un recours collectif [...] 5000 $ par domicile, ça va être beaucoup plus que ça », avance Frédéric Gagnon, le président par intérim du comité citoyen pour un Vaudreuil durable.

Le conseiller Jacques Cleary pense qu’il s’agit plutôt du cas par cas.

Le projet d'agrandissement de ce site d'entreposage est toujours sous analyse du ministère de l'Environnement.

D'après le reportage de Meghann Dionne

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine