Retour

Cartonnerie de Jonquière : ultime tentative de relance

Les travailleurs de la cartonnerie de Jonquière refusent de baisser les bras, du moins pas avant d'avoir fait une ultime tentative de relance de l'usine, fermée définitivement par la société américaine Graphic Packaging, lundi.

Les travailleurs étaient convoqués, vendredi, pour une assemblée générale spéciale de leur syndicat, destinée à leur présenter ce à quoi ils ont droit à titre d'indemnités de départ.

L'employeur offre deux possibilités : soit l'équivalent de trois mois de salaires, ou une somme représentant 2 % du salaire par année de service.

Mais, pour les travailleurs, au-delà des questions monétaires, c'est le maintien des emplois qui est au cœur de leurs préoccupations.

Une résolution unanime a d'ailleurs mandaté le syndicat pour qu'il cherche à assurer la reprise de la production.

Le président du syndicat garde un mince espoir d'y parvenir, même si la direction de la société américaine n'a démontré aucune volonté de collaborer à une éventuelle relance.

Pour sa part, la CSN croit qu'il faut s'attaquer à la base du problème et empêcher d'autres fermetures comme celle-là.

« Quand tu arrives avec un avis de deux jours ou de douze heures, ça n'a pas de bon sens qu'il n'y ait pas de législation pour empêcher les employeurs de faire ça », clame Alain Lampron, le président de la Fédération de l'industrie manufacturière de la CSN, qui entend mobiliser les autres organisations syndicales autour de cette question.

Pas d'intervention du gouvernement fédéral

Pour sa part, le ministre responsable de Développement économique Canada et député de Roberval-Lac-Saint-Jean, Denis Lebel, s'il déplore les pertes d'emplois, affirme que le gouvernement a les mains liées face à une décision d'affaires qui respecte les règles du commerce international.

« La façon de faire de la compagnie est sûrement questionnable », affirme Denis Lebel. « C'est très désolant pour les employés, mais c'est la loi du marché mondiale », conclut-il.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ils en repêchent par milliers chaque année à Amsterdam





Rabais de la semaine