Retour

Certification FSC : Mashteuiatsh ne suivra pas les traces d’Obedjiwan

Contrairement aux Atikamekw d'Obedjiwan, les Innus de Mashteuiatsh ne comptent pas utiliser la norme FSC comme levier dans leurs négociations avec Québec pour leur autonomie territoriale.

En décembre, le chef de la communauté atikamekw d'Obedjiwan a rencontré le vérificateur de la norme FSC pour lui réitérer le fait que son peuple n'avait pas donné son consentement pour que des ressources naturelles soient prélevées de son territoire en Haute-Mauricie. Or, ce consentement est essentiel pour que la certification FSC des entreprises comme Produits forestiers Résolu soit renouvelée. La communauté atikamekw a d'ailleurs expliqué que cet enjeu était un levier dans ses négociations.

Joint par téléphone, le porte-parole de la communauté de Mashteuiatsh, Dave Casavant, a expliqué que les Innus ne s'opposent pas aux coupes forestières sur leur territoire. Il ajoute que les relations avec les entreprises actives sur le territoire sont bonnes.

M. Casavant affirme que l'entente conclue entre les Cris et le gouvernement du Québec préoccupe davantage les Innus, qui revendiquent une partie du territoire sur lequel cette entente prend forme.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine