Retour

Changement de garde chez les Saguenéens de Chicoutimi

Les Saguenéens de Chicoutimi changent de gestionnaires. Au cours des derniers jours, la Ville de Saguenay et le groupe de gestionnaires formé d'Alain Deschêne et de Pierre-Marc Bouchard ont décidé de mettre un terme au contrat qui les liait.

Les hommes d'affaires Jean-François Abraham et Richard Létourneau ainsi que de l'ex-hockeyeur Marc Denis prennent la relève. Ils avaient déposé une offre, en 2012, pour devenir gestionnaires de l'équipe, mais elle n'avait pas été retenue.

En conférence de presse lundi après-midi, les nouveaux gestionnaires ont remercié le maire de Saguenay pour sa confiance. Le président du groupe, Richard Létourneau, a confié ne pas encore avoir discuté avec les employés ni avec les commanditaires, mais s'est engagé à le faire rapidement pour stabiliser l'entourage de l'équipe.

Jean-François Abraham agira à titre de vice-président aux opérations, et Marc Denis sera vice-président hockey.

Marc Denis a déjà eu l'occasion de s'entretenir avec Yannick Jean, avec qui il a partagé la glace deux ans. Le nouveau gestionnaire affirme qu'il travaillera en collaboration avec l'entraîneur. Il a confié se lancer dans cette nouvelle aventure avec humilité et avec un grand sérieux.

Un contrat de sept ans qui prend fin avant son terme

En juin 2012, le groupe composé de Laval Ménard, Martin Lavoie, Pierre-Marc Bouchard et Alain Deschêne avait remporté un appel d'offres pour devenir gestionnaires de l'équipe. Le quatuor avait proposé un contrat de sept saisons et s'engageait à verser 352 000 $ par année à Saguenay.

Le contrat devait prendre fin à l'été 2019. Depuis son attribution, Martin Lavoie et Laval Ménard ont quitté l'aventure en raison de conflits internes.

Selon la Ville, l'ancien groupe de gestionnaires avait une dette de 229 000 $ envers la municipalité et les difficultés financières rendaient la gestion difficile. Des discussions étaient en cours depuis une dizaine de jours entre la Ville, le commissaire de la LHJMQ et les nouveaux gestionnaires.

La suite

Si le dossier de la gestion est réglé pour le reste de la saison, le maire Jean Tremblay est resté très évasif sur la suite des procédures. Impossible de savoir si la Ville procédera à un nouvel appel d'offres l'été prochain ni de connaître combien cette aventure va coûter aux contribuables de Saguenay.

Plus d'articles

Commentaires