Retour

Chantale Arnold peut continuer à siéger à titre de commissaire scolaire

Chantale Arnold pourra continuer de siéger au conseil des commissaires de la commission scolaire du Pays-des-Bleuets, malgré une décision de la Cour qui l'oblige à démissionner de son poste de conseillère municipale à Saint-Ludger-de-Milot.

La Cour supérieure a jugé que Mme Arnold s'était retrouvée en conflit d'intérêts après avoir participé au processus de décision lors de l'octroi d'un contrat municipal à une entreprise dont, elle et son mari, sont actionnaires.

Ce jugement lui retire le droit de siéger au conseil, ainsi que celui de se représenter pour une période de cinq ans.

Sauf que Chantale Arnold est également commissaire à la commission scolaire du Pays-des-Bleuets qui, à la suite de ce jugement, a demandé un avis juridique à savoir si elle pouvait conserver son poste.

À la commission scolaire, on assure que selon l'avis obtenu, elle peut demeurer commissaire puisque les lois encadrant les processus démocratiques scolaires et municipaux sont différentes.

Le porte-parole de commission scolaire insiste aussi sur les passages du jugement de la Cour supérieure qui spécifie que l'intégrité, la bonne foi et la transparence de Chantale Arnold ne sont pas remises en cause malgré les faits qui lui sont reprochés.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Le Sagittaire: le signe le plus chanceux?





Rabais de la semaine