Retour

Chanter pour surmonter les difficultés de la dysphasie

Le Choeur dystingué, formé de jeunes dysphasiques et leurs parents, se réunit deux samedis par mois au Centre des arts et de la culture de Saguenay. L'activité aide à surmonter les difficultés de locution que les jeunes vivent au quotidien.

Parmi les chanteurs, il y a Samuel Tremblay. Ce jeune de 10 ans adore les BB. Il a même insisté pour que la chorale chante une pièce du groupe.

J’ai trouvé qu’elle était amusante et facile à chanter. C’est pour ça que je l’ai choisie.

Samuel Tremblay

La chorale lui apporte beaucoup selon sa mère, Diane Gagné.

« Il y a beaucoup de bénéfices au niveau du chant choral, au niveau de la prononciation, du rythme de la phrase, de l’intonation. Il vient à placer ses mots, ses phrases, ses syllabes. Ça vient lui donner de l’estime de lui, de l’assurance », illustre la mère.

Le Choeur dystingué se prépare pour son premier concert au printemps où les jeunes accompagnés de leurs parents interpréteront huit chansons.

Les répétitions vont rondement, mais il y a tout de même quelques petites embûches. La responsable de la chorale, Dominique Coulombe, assure que les répétitions suivent le rythme des participants.

« Il faut accepter et tolérer la différence. Tolérer la sensibilité de l’autre parce qu’il y en a d’autres dans la chorale qui ont d’autres sensibilités et il faut faire attention à ça, raconte Dominique Coulombe. Nous, on veut faire attention à cette différence, on l’aime… Même si elle n’est pas facile des fois! »

D’après le reportage de Meghann Dionne

Plus d'articles

Vidéo du jour


Légalisation du cannabis: 6 choses essentielles à savoir