Retour

Charles Cantin peu impressionné par les propos de Richard Banford

Le criminaliste Charles Cantin refuse de se laisser impressionner par la lettre ouverte signée par l'ancien conseiller politique du maire Jean Tremblay.

Richard Banford lance une mise en garde contre la volonté de M. Cantin de demeurer indépendant s'il se lance en politique municipale.

M. Banford affirme même que l'avancement de ses dossiers dépendra de son affiliation au Parti des citoyens, le parti du maire actuel.

Charles Cantin affirme que la lettre contient suffisamment d'éléments pour se sentir menacé, mais il estime que la politique municipale ne doit pas être marquée par la division partisane.

Plus d'articles

Commentaires