Charles-David Simard, de Saguenay, s'en tire avec 90 jours de prison à purger les fins de semaine. Il avait été arrêté en avril 2014.

À l'époque, les policiers avaient effectué une perquisition de drogue au motel Le Parasol dans l'arrondissement de Chicoutimi.

Plus tard, l'individu avait plaidé coupable en 2015 à une accusation de possession dans le but d'en faire le trafic pour une quantité de près de quatre kilos de cannabis. Il avait aussi plaidé coupable à une accusation de possession simple de méthamphétamine et de cocaïne.

Le juge Pierre Lortie a accepté la suggestion commune de la défense et du ministère public en se basant aussi sur le rapport présentenciel qui était favorable à l'accusé.

Son avocat, Me Julien Boulianne, s'est dit très satisfait. Il indique que son client est maintenant un actif pour la société et qu'il travaille.

Charles-David Simard devra se soumettre à une probation de deux ans après sa peine.

Plus d'articles

Commentaires