Charles Voyer, qui a été arrêté mercredi pour avoir menacé de faire exploser une succursale de la Caisse populaire Desjardins, a retrouvé sa liberté.

Il a comparu au palais de justice de Chicoutimi jeudi. Il fait face à des accusations de menaces et de bris de condition dans un dossier de facultés affaiblies.

L'accusé doit respecter un couvre-feu. Il a aussi dû déposer une somme d'argent. Il lui est également interdit de se rendre à la succursale de la caisse populaire d'Arvida-Kénogami.

Récit des événements

L'individu de 39 ans aurait proféré ces menaces parce qu'un représentant au téléphone ne lui aurait pas répondu adéquatement. L'employé travaillant à Trois-Rivières a alerté les policiers.

Ils ont retracé l'adresse du client et ont déduit que la caisse la plus proche de chez lui était située au Carré Davis d'Arvida. L'établissement a été fermé pendant une partie de l'après-midi, par mesure de sécurité.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Le Sagittaire: le signe le plus chanceux?





Rabais de la semaine