Retour

Chirurgie plastique: le ministre Barrette refuse de s'en mêler

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaetan Barrette, n'a pas l'intention d'intervenir pour faciliter le recrutement de chirurgiens plasticiens à l'hôpital de Chicoutimi qui va se retrouver avec un seul plasticien.

C'est ce qu'il a déclaré lundi à Val-D'or, où il se trouvait pour une annonce dans le secteur de la santé.

Le chef du département de chirurgie plastique à l'hôpital de Chicoutimi, le docteur David Boudana, a fait part à la direction du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) qu'il démissionne de son poste et va quitter l'établissement en janvier, en raison de la surcharge de travail et du risque que cette situation fait peser sur les patients.

L'hôpital régional ne compte que deux plasticiens depuis un an, alors qu'il en faudrait quatre selon le plan d’effectifs médicaux de la région.

La députée péquiste de Chicoutimi, Mireille Jean avait interpelé le ministre Barrette au sujet des services de chirurgie plastique au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Selon elle, il est inadmissible que des patients doivent être transférés à Québec pour des opérations chirurgicales qui sont souvent des cas d'urgence.

« C’est une situation qui empire et on a besoin d’avoir des spécialistes ici pour avoir le service de santé qu’on paye et auquel on a droit », déplore Mireille Jean.

Plus d'articles