Retour

Chocolats Lulu : trois ans pour rembourser 105 000 $ en taxes impayées

L'entreprise Les Chocolats Lulu et l'un de ses administrateurs, Colin Tremblay, ont finalement plaidé coupable aux accusations de fraude fiscale qui pesaient contre eux.

Ils ont été condamnés à payer plus de 105 000 $ d’amendes dans un délai de trois ans pour avoir fraudé le fisc.

Selon la porte-parole de Revenu Québec, Geneviève Laurier, il est rare qu’un délai aussi long soit accordé.

Le juge Réjean Bédard a cependant considéré que les personnes impliquées avaient plaidé coupable dès leur première comparution et que leur risque de récidive était mince.

Retour sur les faits

Les huit chefs d’accusation de fraude fiscale ont été déposés à la suite d'une enquête et de perquisitions menées par Revenu Québec le 28 juin 2016.

Plus d'un an après les événements, l'entreprise régionale et Colin Tremblay ont reconnu avoir fait de fausses inscriptions dans les registres de l'entreprise entre le 1er janvier 2013 et le 31 août 2014.

« On parle de 47 000 $ en taxes qui ont été éludés. L’important aujourd’hui, c’était de s’assurer de la reconnaissance des faits et du respect des lois fiscales », indique Geneviève Laurier.

L’avocate des Chocolats Lulu, Estelle Tremblay, estime que son client « a fait un très gros effort » en payant tous les impôts réclamés par le ministère du Revenu, ce qui inclut le capital, les intérêts, les frais et les pénalités.

Estelle Tremblay explique que le commerce pourra s'acquitter de ses obligations envers le gouvernement sans toutefois mettre en péril ses activités.

« L’entreprise compte 39 employés et c'était important qu’elle continue ses activités pour elle-même, pour ses actionnaires et pour le public en général », précise Mme Tremblay.

Les Chocolats Lulu et Colin Tremblay devront payer leurs dettes au ministère de la Justice.

Les documents qui ont été saisis en 2016 par Revenu Québec seront remis à l'entreprise.

D’après les informations de Jessica Blackburn

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine