Retour

Cinq incendies criminels en 40 minutes dans l’arrondissement de Jonquière

Un autre incendie criminel s'ajoute à la vague de méfaits qui se sont produits dans la nuit de samedi à dimanche, dans l'arrondissement de Jonquière, portant à cinq le nombre d'incendies allumés en une quarantaine de minutes.

La Sécurité publique de Saguenay a rapporté un incendie allumé dans un bac de récupération sur la rue Saint-Henri, tôt dimanche matin, la même nuit que quatre autres événements similaires.

La chapelle de l'Église évangélique, dans le secteur de Kénogami, a subi les dommages les plus importants. Les autres feux ont été allumés dans des poubelles et sur des toiles, causant des dommages mineurs.

La situation rappelle les récents incendies survenus dans le secteur de Place du Royaume, dans l'arrondissement de Chicoutimi. Toutefois, les deux cas ne seraient pas liés, selon le porte-parole de la Sécurité publique de Saguenay, Bruno Cormier.

« Avec toute l'information qu'on a pu obtenir du travail des enquêteurs, de la part également de la population et le travail des techniciens, on peut joindre l'ensemble des données et on peut confirmer qu'il n'y a pas de lien à faire avec la vague d'incendies qu'on connaît depuis le début août », précise-t-il.

Les policiers continuent leur enquête. Ils demandent l'aide du public pour recueillir des indices à propos du ou des individus responsables de ces actes.
Les autorités invitent également les citoyens à enlever tout ce qui pourrait aider quelqu'un à allumer un incendie sur leur terrain.

Plus d'articles

Commentaires