Retour

Cinq jeunes de l’Odyssée Lafontaine/Dominique-Racine à l’expo-sciences pancanadienne

Qu'est-ce qui explique la présence d'autant de jeunes de l'école polyvalente L'Odyssée Lafontaine / Dominique-Racine de Chicoutimi aux expo-sciences? Encore cette semaine, à Montréal, ils sont cinq, trois filles et deux garçons, à présenter le résultat de leurs recherches à l'occasion de l'Expo-sciences pancanadienne.

Et ils étaient dix des onze représentants régionaux à l'Expo-sciences Hydro-Québec, en avril dernier. Un mystère, une énigme plutôt, qui mérite d'être fouillée.

Commençons donc par aller voir deux de ces jeunes scientifiques, deux sœurs, Arianne et Emmy Tremblay, qui se sont intéressée au problème de la réduction de la consommation d'énergie à la maison.





Elles ont conçu un système de récupération de chaleur qui achemine l'eau au chauffe-eau domestique à 40° C, plutôt qu'à 7,8° C. Ce qui ne s'est pas fait sans causer deux dégâts d'eau à la maison.

« Nous on se faisait dire souvent qu'on avait comme un projet qui était plus axé sur les domaines que les hommes d'habitude favorisent » soulignent-elles. « Nous on a de l'électricité, de la mécanique, de l'ingénierie, de l'informatique. Ils sont comme : Ah! les filles aiment ça? Ben oui! », ajoutent-elles en riant.



Le côté fonceur, l'intérêt pour la technologie, le refus des barrières et des stéréotypes, des parents compréhensifs, voilà sans contredit des explications valables pour le succès d'Arianne et d'Emmy. Mais pour les autres?

« Depuis 2000, on a un profil qui s'appelle le profil excellence qui a été ouvert pour répondre à des élèves qui sont performants, qui s'intéressent aux sciences », explique Julie Desmeules, responsable du comité Expo-sciences de l'Odyssée Lafontaine / Dominique-Racine. Un parcours de cinq ans qui encourage les jeunes intéressés par les sciences dès la première année du secondaire, avec un intérêt marqué pour la qualité de la langue, un atout certain lorsque les jeunes participants présentent leurs projets aux comités de sélection.

Un appui, donc, qui explique sans doute pourquoi l'Odyssée Lafontaine / Dominique-Racine a battu cette année tous les records de participation aux Expo-sciences. Avec, en plus, un participant à la compétition internationale de jeunes scientifiques à Rio, au Brésil, l'an prochain : William Harvey, qui est heureux de pouvoir contribuer à démystifier le monde des sciences.

Plus d'articles

Commentaires