Retour

Conduire à un âge vénérable : des ateliers pour aider les aînés

Avec le vieillissement de la population, les aînés sont de plus en plus nombreux sur les routes. La tournée de la Fondation CAA-Québec, qui les aide à demeurer au volant le plus longtemps possible, et ce, en toute sécurité, s'est arrêtée à Saguenay mardi.

À 91 ans, Rosaire Nadeau conduit sur les routes du Québec depuis un demi-siècle. Il a participé à un atelier proposé par la Fondation à la Villa Saguenay de Chicoutimi. Le fait de pouvoir conserver sa voiture fait pour lui toute la différence. Son véhicule lui permet de conserver son autonomie.

À la Villa Saguenay, le quart des résidents possèdent encore une automobile.

La Fondation CAA-Québec donne des trucs aux aînés qui veulent garder leur permis jusqu'à un âge plus que vénérable. L'équipe teste notamment leurs réflexes avec un simulateur de conduite.

« La conduite ce n'est pas une question d'âge. On peut être âgé et être en santé », assure le représentant de la Fondation CAA-Québec, Yvon Lapointe.

Les représentants du CAA aident aussi les aînés à ajuster leurs rétroviseurs pour mieux couvrir les angles morts et à adopter une position de conduite ergonomique. Ces conseils diminuent le niveau de stress sur la route.

« Ça va m’aider, c’est certain. Des fois, on prend des risques un peu et on ne devrait pas. Puis, on n’est jamais assez prudent », indique Rosaire Nadeau.

Il ajoute qu’il espère conduire pendant encore plusieurs années.

D’après le reportage de Priscilla Plamondon Lalancette

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine