Retour

Congé forcé pour le chef d'orchestre Jean-Philippe Tremblay

Le chef saguenéen Jean-Philippe Tremblay ne dirigera pas l'Orchestre de la Francophonie cet été et n'accompagnera pas l'ensemble lors de la résidence au Camp musical du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Un texte de Julie Larouche

Cette période de repos s'avère nécessaire pour permettre à Jean-Philippe Tremblay de se remettre sur pied à la suite d'un épuisement professionnel. Cette condition nécessite un temps d'arrêt loin des podiums, selon l'avis des professionnels de la santé.

« Le rôle de chef d'orchestre demande une grande énergie, une pleine concentration et l'accès à toutes ses ressources physiques, mentionne Jean-Philippe Tremblay. Je prends très au sérieux ce rôle et souhaite être toujours dans les meilleures dispositions pour le pratiquer. C'est donc avec, en tête, le respect de ce rôle, du public et des académiciens que je prends un temps d'arrêt. »

L'orchestre entre bonnes mains

Le maestro originaire de Saguenay ne sera pas dans la région au cours des prochaines semaines, mais la planification et l'élaboration du programme éducatif et musical sont le fruit du travail mené au cours des derniers mois.

Dans ce contexte, c'est le chef Simon Rivard qui agira à titre de chef d'orchestre invité principal pour la prochaine saison. À 28 ans, il possède une feuille de route impressionnante et il a pour ainsi dire été « parrainé professionnellement » par le chef Jean-Philippe Tremblay qui lui a transmis sa vision du musicien classique orienté vers la communauté.

« L'ajout officiel de Simon Rivard au sein de l'OF est le reflet de notre mission, de notre vision de l'orchestre du futur qui est d'apprendre, d'innover et de partager. Depuis 2012, Simon Rivard n'a cessé de grandir comme chef d'orchestre et je suis ravi de lui permettre cette année de mettre en lumière tout son talent. Je suis convaincu qu'il saura séduire les mélomanes et qu'il fera rayonner son amour de la musique auprès des académiciens avec rigueur », souligne le chef Tremblay.

Le Camp musical se réorganise

Il y a quelques mois, Jean-Philippe Tremblay avait accepté de parrainer la saison du Camp musical du Saguenay-Lac-Saint-Jean, en plus de s'y s'installer pour une résidence de deux semaines avec son académie orchestrale.

En tant que musicien, il devait prendre part à un concert intitulé Le Quatuor Saguenay et ses invités le 2 juillet. L'équipe de l'institution située à Métabetchouan-Lac-à-la-Croix a dû apporter quelques modifications à sa programmation.

Mais, ce n'est que partie remise, selon la directrice générale Marie-Lyne Fortin : « Le Camp invitera ultérieurement Jean-Philippe Tremblay lorsque sa condition sera meilleure, afin qu'il participe à une activité chez nous, peut-être en fin de saison. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine