Retour

Convaincre les jeunes de voter, tout un défi pour le DGEQ

Le directeur général des élections du Québec (DGEQ), Pierre Reid, s'inquiète du faible taux de participation des jeunes aux élections, plus particulièrement dans les régions du Québec.

Invité au Cercle de presse mercredi, Pierre Reid constate que le taux de participation dépasse à peine les 50 % chez les moins de 35 ans. Dans la région, il atteint 55 %.

Si des mesures sont prises pour les rencontrer dans les écoles, les cégeps et les universités, cette prise de contact est plus compliquée dans certaines régions où les jeunes quittent rapidement le monde scolaire pour se retrouver sur le marché du travail.

« Ils sont en milieu de travail plus jeune, donc est-ce qu’il y a moins d’intérêt, moins d’information qui les rejoins? Je pense que c’est là le défi, il faut trouver des façons d’aller rejoindre ces jeunes-là en région », explique Pierre Reid.

Sensibiliser dès l’enfance

Pour inciter les jeunes à voter, le DGEQ compte mettre en place différentes actions.

Des petits bureaux de vote seront entre autres installés cette année afin de faire connaître le processus du vote aux enfants. Les jeunes pourront donc se rendre eux aussi aux urnes afin de répondre à une question spécifique à leur réalité.

Lors de la prochaine élection, les jeunes de 18 à 39 ans devrait représenter le tiers des électeurs, selon le DGEQ.

Avec les informations de Denis Lapierre

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité