Retour

Crise à Val-d’Or : Mashteuiatsh critique l’attitude du premier ministre

Le conseil de bande de Mashteuiatsh est déçu de l'attitude du premier ministre et député de Roberval qui rejette l'ultimatum lancé par les chefs autochtones réunis à Val-d'Or.

Les représentants des Premières Nations souhaitaient rencontrer Philippe Couillard pour discuter de la violence sexuelle vécue par les femmes autochtones.

Une représentante du conseil de bande de Mashteuitash, Julie Rousseau, assistait à la rencontre des chefs autochtones mardi. En entrevue à Café Boulot Dodo, la conseillère a déploré l'attitude du premier ministre. Elle a rappelé que M. Couillard faisait lui-même la promotion de relations de nations à nations avec les peuples autochtones dans ses discours, une notion qu'il vient carrément de renier, selon elle.

Elle est également déçue des déclarations du chef de la Sûreté du Québec, qui affirme qu'il n'y a pas de crise à Val-d'Or, malgré la suspension de huit policiers et des allégations d'agressions sexuelles contre des femmes autochtones.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine