Depuis lundi, le niveau du lac Saint-Jean est très élevé et il atteint plus de 16 pieds et demi. Certains riverains ont même observé des dommages à proximité de leur propriété.

C’est à la pointe Langevin, à Dolbeau-Mistassini, que l’érosion des berges est particulièrement sévère. Selon les riverains, les forts vents et le niveau élevé du lac auraient aussi endommagé des bateaux amarrés à Péribonka et dans le secteur de Roberval.

Sur la plage Wilson à Saint-Henri-de-Taillon, les vagues sont montées très haut au cours de la nuit de jeudi à vendredi. À la marina de Saint-Coeur-de-Marie, l’eau déborde sur des quais.

Un regroupement de riverains craint des dommages comme à l’automne 2013.

Nouvelle façon de faire

Les nouvelles règles de gestion de Rio Tinto, instaurées cette année, autorisent un niveau du lac maximal de 17 pieds pendant 12 jours au printemps.

Le directeur du Parc national de la pointe Taillon, François Guillot, estime tout de même que les nouvelles façons de faire sont moins menaçantes pour les rives que dans le passé.

D'après le reportage de Gilles Munger

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards