Retour

Crues printanières : les municipalités cherchent à mieux se préparer

L'heure est au nettoyage pour les citoyens du Saguenay-Lac-Saint-Jean dont les résidences ont été endommagées par la crue printanière.

Les municipalités sont plutôt satisfaites de la façon dont la situation a été gérée, mais elles réfléchissent à de meilleures pratiques en cas d’éventuelles inondations.

Saint-Félicien songe, par exemple, à interdire toute construction dans les secteurs jugés à risque.

De son côté, la municipalité d’Albanel a interdit toute nouvelle construction à proximité de la rivière Mistassini, après d’importantes inondations en 2011. La mairesse Francine Chiasson indique que la décision ne faisait pas l’unanimité, mais qu’il s’agissait d’un passage obligé.

« Malheureusement, il y avait des déceptions, mais je pense qu'aujourd'hui, on comprend qu'on a pris la bonne décision et on voit que ça arrive de plus en plus souvent ces périodes d'inondations-là », avance-t-elle.

Le gouvernement du Québec entend resserrer les règles concernant la construction d'habitations en zones inondables.

Plus d'articles

Commentaires