Retour

Crues printanières : les municipalités cherchent à mieux se préparer

L'heure est au nettoyage pour les citoyens du Saguenay-Lac-Saint-Jean dont les résidences ont été endommagées par la crue printanière.

Les municipalités sont plutôt satisfaites de la façon dont la situation a été gérée, mais elles réfléchissent à de meilleures pratiques en cas d’éventuelles inondations.

Saint-Félicien songe, par exemple, à interdire toute construction dans les secteurs jugés à risque.

De son côté, la municipalité d’Albanel a interdit toute nouvelle construction à proximité de la rivière Mistassini, après d’importantes inondations en 2011. La mairesse Francine Chiasson indique que la décision ne faisait pas l’unanimité, mais qu’il s’agissait d’un passage obligé.

« Malheureusement, il y avait des déceptions, mais je pense qu'aujourd'hui, on comprend qu'on a pris la bonne décision et on voit que ça arrive de plus en plus souvent ces périodes d'inondations-là », avance-t-elle.

Le gouvernement du Québec entend resserrer les règles concernant la construction d'habitations en zones inondables.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine