Retour

Daniel Lemieux est condamné à 15 mois et 15 jours de prison

Le juge Michel Boudreault impose une peine de 15 mois et 15 jours de prison à Daniel Lemieux.

L'homme de 65 ans de l'arrondissement de Jonquière a reconnu sa culpabilité à des accusations de possession et de distribution de matériel pornographique juvénile.

À la suite d'une enquête à l'échelle du Québec, les policiers avaient trouvé dans l'ordinateur de Daniel Lemieux plus de 60 000 fichiers d'images et de vidéos mettant en scène des bébés jusqu'à des jeunes de 12 ans.

Les actes reprochés se sont déroulés entre 2010 et 2014.

Les avocats faisaient leurs observations sur la peine au palais de justice de Chicoutimi, jeudi.

En dépit des protestations de la défense, l'avocat de la Couronne a obtenu la permission du juge Boudreault pour montrer de nouvelles images trouvées dans l'ordinateur de l'accusé avec des explications d'une enquêteuse de la Sûreté du Québec.

La Couronne a toutefois obtenu le huis clos du juge, si bien que journalistes et le public ont dû sortir de la salle de cour.

La défense suggérait 12 mois de prison, soit la peine minimale que prévoit le Code criminel dans des dossiers de possession et de distribution de pornographie juvénile.

L'avocat de Daniel Lemieux, Luc Tourangeau, s'est tout de même dit très satisfait de la peine. « Tout le monde est unanime. C'est de la pornographie juvénile, donc c'est en image, mais derrière cette image-là, ce sont de vraies personnes, ce sont des enfants qui sont abusés, ce sont des enfants qui sont utilisés à des fins sexuelles et c'est inacceptable. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine