Retour

Dans les coulisses du chantier sur le pont Dubuc

Il y a fort à parier que très peu des 46 000 automobilistes qui circulent sur le pont Dubuc chaque jour savent ce qui se trame derrière les barrières de béton et de bois qui longent la voie. Voici une incursion sur le chantier, où les médias ont été admis le temps d'une visite.

Texte et photos de Catherine Paradis

Vous ne rêvez pas si vous trouvez que les quatre voies du pont Dubuc sont de plus en plus étroites. En date du 12 septembre, celles en direction nord sont passées de 3,2 mètres à 3 mètres.

Les voies de circulation sur le pont Dubuc sont compressées pour permettre aux équipes de travailleurs de réparer le pont sans limiter la circulation de façon continue.

Les travailleurs sont notamment chargés de remplacer des segments endommagés de la dalle de béton, située sous le pavé. Le chargé de projet, Pascal Turgeon, pense que les travaux permettront au pont, construit en 1972, de traverser le temps.

L'accès au pont sera aussi modifié. La rue Montcalm est actuellement élargie à deux voies pour remplacer la bretelle d'accès du boulevard du Saguenay, qui sera démolie dans deux ans.

Un accès prioritaire aux autobus de la Société de transport du Saguenay est également prévu.

Les travaux et la neige

Le ministère des Transports tient à rassurer les automobilistes avec l'arrivée de l'automne.

« Le déneigement, c'est déjà prévu. On a trouvé des équipements moins larges qu'à l'habitude », explique Pascal Turgeon. Durant l'hiver, les travaux seront interrompus.

Les 30 travailleurs quitteront le chantier le 23 décembre. Ils reviendront en avril jusqu'en octobre.

L'ensemble des travaux s'étalera jusqu'en 2020. Au total, la facture frisera les 45 millions de dollars. Selon le chargé de projet Pascal Turgeon, les échéanciers et le budget sont respectés.

Plus d'articles

Commentaires