David Litvak, cet homme qui a interrompu une cérémonie religieuse à la cathédrale de Chicoutimi en juin dernier est finalement reconnu coupable et criminellement responsable de ses actes.

L'individu de 39 ans était accusé d'avoir gêné un membre du clergé pendant une célébration, de voie de fait, d'entrave au travail des policiers et d'avoir volontairement troublé une assemblée de personnes réunies pour des offices religieux.

Les événements se sont produits le 28 juin 2015, lorsqu'il a fait irruption à l'intérieur de la cathédrale de Chicoutimi en hurlant. Il s'était ensuite jeté sur le prêtre pour lui enlever son étole. Le célébrant avait alors subi un choc nerveux.

Responsabilité criminelle

Durant les procédures, la couronne soutenait que David Litvak souffrait de problèmes mentaux. Un psychiatre l'avait même déclaré comme étant non criminellement responsable. L'accusé contestait cette déclaration.

D'ailleurs, il se réjouit de la décision du juge Pierre Lortie parce qu'il ne voulait pas être étiqueté comme ayant des problèmes mentaux.

« Pour mon client, ce n'était pas tant le temps de détention qui comptait, comme sa réputation sur sa santé mentale. Sa préoccupation, c'était de sortir de là avec son honneur », rapporte son avocat, Louis Belliard.

Puisqu'il est détenu depuis maintenant huit mois, David Litvak retrouvera sa liberté.

Il devra respecter plusieurs conditions, comme l'interdiction de se rendre dans un lieu de culte, à moins d'en avoir la permission.

Plus d'articles