Retour

De Denver à Sainte-Anne-de-Beaupré, en passant par Lac-Bouchette

L'Américaine Ann Sieben s'est arrêtée à l'Ermitage Saint-Antoine de Lac-Bouchette, vendredi, dans le cadre d'un pèlerinage de plus de 4000 kilomètres.

En novembre, la femme de 52 ans a quitté Denver au Colorado pour se rendre au sanctuaire Saint-Anne-de-Beaupré, où elle souhaite arriver à Pâques.

Ann Sieben parcourt le monde à pied depuis maintenant neuf ans. Elle s'est rendue à Compostelle, Rome et Jérusalem, avant de mettre le cap sur le Québec.

« J'adore le pèlerinage, j'adore la vie de pèlerinage, dit-elle. Pendant le jour, je passe dans la nature, toute seule, c'est très tranquille. Le monde est beau. L'après-midi, le soir, je parle avec les habitants des petits villages. »

Celle que l'on surnomme « la pèlerine d'hiver » n'a froid ni aux pieds ni aux yeux. Elle voyage sans le sou et compte sur la générosité des gens pour dormir et manger.

Pèlerinages en augmentation

L'organisme Bottes et vélo, qui fait la promotion du pèlerinage en Amérique du Nord, note d'ailleurs une augmentation du nombre d'adeptes de cette façon de voyager.

« Je pense que ça s'est affranchi aussi d'un cadre religieux, ajoute M. Laliberté. Ça reste une dimension qui est là du pèlerinage, mais ça s'est affranchi de ça comme démarche spirituelle un peu plus large, comme questionnement sur le sens de la vie. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine