Retour

De futurs infirmiers reviennent emballés par leur stage dans le Grand Nord québécois

Les quatre étudiants en soins infirmiers du Cégep de Chicoutimi, qui ont fait un stage de dix jours à Puvirnituq, au Nunavik, reviennent de leur séjour gonflés à bloc.

Ils étaient accueillis par le centre de santé du village inuit de 1800 habitants dans le Grand Nord québécois. Les étudiants ont prodigué des soins infirmiers à la population de Puvirnituq en touchant à tous les domaines.

Ils sont allés rencontrer les jeunes dans les écoles et soigner des familles à domicile. Ils ont ainsi pu avoir des contacts privilégiés avec la population locale.

L'enseignante qui les accompagnait, Nancy Vaillancourt, veut absolument répéter l'expérience avec d'autres étudiants.

« Oui, parce que tellement enrichissant. D'autant plus qu'on est chez nous, c'est le même réseau de la santé, le même matériel », explique-t-elle.

Elle ajoute que ce type de stage dans le Grand Nord québécois pourrait faciliter le recrutement de personnel infirmier dans cette région.

Bonne préparation

Les étudiants de deuxième année en soins infirmiers avaient d'ailleurs été épaulés par Philippe Dilembourg, un infirmier qui travaille depuis deux ans à Puvirnituq. Cette préparation leur a permis d'éviter d'avoir un choc culturel majeur.

Sur place, ils disent toutefois avoir été touchés par certaines réalités auxquelles ils ont été confrontés. Certains envisagent maintenant d'aller travailler dans le Grand Nord après leurs études.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine