Retour

De l’aide pour le Centre de solidarité internationale du Saguenay-Lac-Saint-Jean

La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, a annoncé une contribution financière de 220 000 $ pour deux projets de coopération au Centre de solidarité internationale (CSI) du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Un montant de 150 000 $ est octroyé pour soutenir un projet visant l'autonomisation des jeunes filles des banlieues d'Ouagadougou, au Burkina Faso, et de Dakar, au Sénégal.

Le CSI reçoit aussi 70 000 $ pour permettre à huit jeunes Québécois de 18 à 35 ans de participer à un projet de solidarité internationale en Équateur.

« On passe de l'agriculture aux droits humains. Les projets sont décidés par les communautés, par les groupes eux-mêmes et nous par la suite, on les analyse et on décide de les appuyer », souligne la ministre St-Pierre.

La directrice générale du Centre de solidarité internationale du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Marie-Hélène Forest, précise que la subvention du gouvernement du Québec permet de créer un emploi.

« Ça s'appelle un stage en organisme de coopération internationale, dit-elle. On ouvre un poste pour un ancien stagiaire, quelqu'un qui a fait un programme de Québec sans frontière et qui vient vivre une expérience maintenant ici, dans les locaux du CSI qui va être en appui à la préparation, à la formation et à l'encadrement des stagiaires qui vont partir l'été prochain. »

La visite de la ministre St-Pierre au Centre de solidarité internationale s'inscrit aussi dans une tournée provinciale pour la préparation de la nouvelle politique internationale du Québec qui devrait voir le jour d'ici la fin du mandat du gouvernement Couillard.

Mobilité étudiante

Christine St-Pierre s'est également rendue à l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) pour faire la promotion de la mobilité étudiante.

Elle a vanté les mérites des stages à l'étranger pour les étudiants d'ici. Elle a aussi souhaité voir de plus en plus d'étudiants étrangers dans les collèges et les universités du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Le recteur de l'UQAC, Martin Gauthier, a indiqué que le souhait de la ministre serait exaucé, alors que son université reçoit un grand nombre d'étudiants étrangers encore cette année.

Il y aurait plus de 1000 étudiants étrangers, ce qui fait de l'UQAC l'une des universités au Québec où cette clientèle est la plus élevée par rapport au nombre total d'étudiants.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine