Depuis 2013, l'Appui pour les proches aidants d'aînés du Saguenay-Lac-Saint-Jean a versé près de 1,4 M$ à différents organismes de la région comme la FADOQ et la Société Alzheimer. Cette aide permet de développer des services d'information, de répit et de soutien psychosocial pour les proches aidants de la région.

« On estime à environ 43 000 le nombre de proches aidants et nos projets permettent de toucher environ 7500 proches aidants dans l'ensemble de la région. C'est certain qu'on a encore du travail à faire pour aider les proches aidants », reconnaît la directrice générale de l'Appui, Marilyne Simard.

Les cinq enfants de Candide Blackburn bénéficient de l'aide de l'Appui. Depuis plusieurs années, ils se dévouent pour permettre à leur mère, qui vit avec la maladie d'Alzheimer, de rester dans la maison familiale.

« On avait la mère parfaite. Maman a toujours pris soin de nous très bien. Elle nous a tout donné. Maintenant, c'est à notre tour de lui redonner. On espère continuer à tenir le fort », explique Suzie Morin.

Pour lui assurer une présence continuelle, ils la visitent à tour de rôle et ils reçoivent un peu d'aide. Quatre avant-midi par semaine, un accompagnateur de l'Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) aide Candide Blackburn à accomplir ses tâches quotidiennes.

« Tant que la personne est capable de le faire, on lui laisse ses tâches. Peu importe, on lui donne sa chance. Il ne faut pas tour faire à sa place parce qu'on perd l'autonomie. C'est là qu'on perd la personne », soutient l'accompagnatrice Marie-Marthe Bouchard de l'AQDR.

Cette aide précieuse permet à la famille d'avoir un instant de répit.

Avec une population vieillissante, les responsables de l'Appui espèrent que le gouvernement du Québec va maintenir ce fonds.

« Les besoins sont de plus en plus grandissants, on le voit. Les gens nous appellent. Ils veulent avoir du répit. C'est sûr qu'il y a toute la question monétaire, c'est le nerf de la guerre », explique l'agente de développement de l'AQDR, Karine Boisvert.

En ce qui les concerne, les enfants de Candide Blackburn n'ont qu'un seul souhait : voir leur mère vivre longtemps entourée des siens.

Plus d'articles

Commentaires