Retour

De l’espoir pour les producteurs de bois d’œuvre de la région

Le président de l'Alliance forêt boréale et préfet de la MRC Maria-Chapdelaine, Jean-Pierre Boivin, a bon espoir que la mission aux États-Unis du ministre québécois des Forêts, de la Faune et des Parcs, Luc Blanchette, sera fructueuse.

Par cette visite, le ministre Blanchette souhaite vanter les mérites de l’industrie du bois d’œuvre résineux dans des États qui importent massivement les produits de l’industrie forestière québécoise. Parmi ces États, on compte l’Indiana, l’Illinois, la Georgie et la Caroline du Nord.

Luc Blanchette rencontrait mardi et mercredi des élus et des représentants de quincailleries et du domaine de la construction. Ce dernier y retournera le 13 août.

« À la veille de possiblement conclure une entente sur le bois d’œuvre, c’est le dernier petit coup de pouce que le ministre Blanchette peut faire dans ce dossier-là et peut-être influer sur le lobby du bois d’œuvre aux États-Unis qui est très puissant et influence les décisions du gouvernement », a indiqué Jean-Pierre Boivin à l’émission Café, boulot, Dodo.

Jean-Pierre Boivin espère qu’une nouvelle entente sur le bois d’œuvre avec les États-Unis sera signée avant d’entamer les renégociations de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA).

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine