Retour

De l'or pour St-Gelais et Hamelin à Dresde

Les Québécois Marianne St-Gelais et Charles Hamelin ont remporté l'or en finale des épreuves de 1000 m, samedi, à la Coupe du monde de patinage courte piste à Dresde en Allemagne.

St-Gelais a mené sa finale de bout en bout pour croiser le fil d'arrivée devant la Chinoise Tao Jiajing et la Hongroise Petra Jaszapati.

« C'est une course que je devais gagner! Je me sentais confortable en avant même si mes jambes n'étaient pas fraîches », a raconté la patineuse de Saint-Félicien qui a remporté sa huitième médaille de la saison en Coupe du monde dans une épreuve individuelle.

Sa journée a bien failli se terminer en quart de finale où elle a été victime d'une chute après avoir été victime d'un accrochage avec la Coréenne Jihyun Choi, mais la Québécoise a finalement été avancée en demi-finale par les juges. « J'ai été avancée pour aucune raison! » a expliqué St-Gelais, étonnée par leur décision.

Un coup de chance qui a propulsé l'athlète de 26 ans vers la médaille d'or. « Je devais leur prouver que leur avancement valait le coup! »

Jamie MacDonald, une autre Canadienne, avait initialement terminé 2e, mais a été disqualifiée à la suite d'une faute pour obstruction. On notera aussi que Valérie Maltais a gagné la finale B.

Au 1500 mètres, la Montréalaise Namasthée Harris-Gauthier a terminé au pied du podium après avoir pris le 4e rang de la finale féminine.

C'est la Britannique Elise Christie qui a été la première à rallier la ligne d'arrivée de la finale A, devant les Coréennes Minjeong Choi et Kim Alang, respectivement 2e et 3e.

Également en action à cette épreuve, Kasandra Bradette a fini 3e de la finale B et a pris le 9e rang du classement final. Éliminée en demi-finale, Audrey Phaneuf s'est quant à elle classée 16e.

Hamelin surveille ses arrières

Chez les hommes, Hamelin est monté sur la plus haute marche en devançant le Russe Semen Elistratov et son compatriote Charle Cournoyer.

« Je suis très content de ma course, a commenté Charles Hamelin. J'avais beaucoup de vitesse. En demi-finale avec Charlo (Cournoyer) et Sasha (Fathoullin), c'était le fun à faire vu qu'on était trois Canadiens. Puis, en finale, on a été en avant une bonne partie de la course, mais Elistratov a réussi à faire de bons dépassements pour se retrouver en 2e place », a raconté le médaillé d'or.

Après avoir pris les devants à cinq tour de l'arrivée, Hamelin a résisté aux tentatives de dépassement d'Elistratov.

« Avec trois tours à franchir, je me suis souvenu de faire attention à ne pas me faire dépasser par l'intérieur. C'est principalement là en fin de course qu'il se retrouve et il essaie de faire des dépassements inattendus. Quand j'ai senti que c'était le bon moment, je me suis retrouvé à sa place à l'intérieur et j'ai réussi à lui enlever la médaille d'or », a détaillé avec enthousiasme Hamelin.

Plus tôt, François Hamelin a été disqualifié en finale A du 1500 m, épreuve dans laquelle les Coréens Jiwon Park et Seong Park ont réalisé le double or et argent.

Samuel Girard n'a pu faire mieux qu'une seconde place en finale B.

Plus d'articles