D'ici deux semaines, les bénéficiaires du Centre de santé et de soins de longue durée (CHSLD) de Bagotville pourront compter sur plus d'infirmières pour les aider.

Le CHSLD fait partie d'un des endroits où seront testés les projets pilotes annoncés par le ministre de la Santé, Gaétan Barrette.

À Bagotville, la réforme du ratio patients-infirmière permettra d’avoir au moins deux infirmières en tout temps, ce qui n’est pas le cas en ce moment.

« En Californie ou en Australie, l’expérience a démontré que les plaies de lit et les chutes ont dramatiquement chuté [avec l'ajout d'infirmières] », explique la présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé (FIQ), Nancy Bédard.

Les projets pilotes se dérouleront sur une période de six mois avant d’être étendus à d’autres établissements.

Plus d'articles